QUE SONT-ELLES DEVENUES ?

Chaque mois, l’équipe de Pro Elle Tennis vous donnera des nouvelles d’une ancienne joueuse. La plupart d’entre elles sont restées en contact avec le monde de tennis. Ce mois-ci, nous avons interviewé Stéphanie Cohen-Aloro, ancienne n°7 française.

1/ Stéphanie, peux-tu nous parler de ton parcours de joueuse professionnelle de Tennis ?
J’ai commencé le tennis à l’âge de 3 ans au Racing Club de France ; je jouais au mur toute seule. Mes parents n’étaient pas sportifs du tout ! J’ai été détectée par le club puis la ligue.
Ensuite j’ai continué et suivi le schéma fédéral de la ligue puis la FFT. Vers l’âge de 18 ans, j’ai décidé de prendre un entraîneur dans le privé. J’ai été 60ème mondial au mieux et 50 en double. J’ai eu la chance de faire partie de l’équipe de France victorieuse de la Fed Cup en 2003 à Moscou avec Amélie, Mary, Emilie et Nathalie. Cela a été une chance énorme de faire partie de cette équipe avec de grandes championnes.
Mon meilleur résultat en Grand Chelem est un 3ème tour à RG en 2007. Après 12 ans sur le circuit j’ai arrêté ma carrière en 2011.

2/ Comment as-tu appréhendé ta reconversion ? 
C’est un sujet qui m’a toujours préoccupé. En 2006, j’ai intégré Sciences Po dans le cadre de la formation des sportifs de haut niveau. J’ai fait 5 ans là-bas où j’ai obtenu un certificat de professionnalisation. Cela m’a permis de m’ouvrir à d’autres choses et d’apprendre beaucoup. Après l’obtention de mon diplôme, j’ai effectué un stage de 9 mois à la direction de la communication corporate chez Accor. J’ai été embauchée et pendant 1 an je me suis occupée de la communication opérationnelle des hôtels MGallery en Europe. Pour me former au monde de l’hôtellerie opérationnelle, je suis partie 10 mois au Sofitel de Quiberon pour développer des programmes sportifs. En 2014, j’ai intégré les équipes de Molitor en tant que directrice adjointe du club avec pour mission principale d’ouvrir le club Molitor et suis devenue en 2016 directrice du Club & Spa. J’ai fait 10 ans chez Accor cela m’a permis d’acquérir une belle expérience professionnelle et d’apprendre chaque jour dans différents domaines : gestion d’équipe, gestion de budget, stratégie commerciale, gestion opérationnelle, gestion de clients …

3/ Que fais-tu aujourd’hui ?
Après 10 ans chez Accor et 7 ans à Molitor, j’avais envie d’autres projets, ils sont en réflexion. Affaire à suivre 😊

4/ Des conseils pour les jeunes joueuses ?
De bien s’entourer, de profiter de chaque moment, de s’investir à fond, de travailler beaucoup et de garder le plaisir et l’exigence quotidiennement.

5/ Pour finir, un petit mot pour tous ceux qui ne connaissent pas Pro Elle Tennis :
C’est une vraie aide pour toutes les joueuses françaises ; que ce soit du conseil pour celles qui démarrent ou pour celles qui s’arrêtent. Du soutien aussi car il y a toujours des regards bienveillants ce qui est important. C’est aussi une aide financière pour les jeunes joueuses qui se lancent sur le circuit grâce aux tournois partenaires si importants pour l’association.